Face et pile du cinéma: «Ondine» et «Lux Æterna»

Christoph (Franz Rogowski) et Ondine (Paula Beer). | via Les Films du Losange

Le long-métrage de Christian Petzold et celui de Gaspar Noé sont l’un et l’autre des films fantastiques, portés par des interprètes remarquables, et pourtant aux antipodes l’un de l’autre.

Pile et face? Ils sont loin d’être les deux seuls côtés possibles du cinéma, mais parmi les pas moins de quatorze nouveaux longs-métrages qui arrivent sur les écrans français ce 23 septembre, ces deux titres n’apparaissent pas seulement comme les plus dignes d’intérêt, ils dessinent une possible carte, très partielle mais très parlante, des manières de mobiliser l’art du film.

«Ondine», magie blanche d’un conte actuel

Le nouveau film de Christian Petzold, qui est une des principales figures du cinéma allemand contemporain, et peut-être son meilleur, prend à bras-le-corps les ressources romanesques, narratives et imaginaires du cinéma. Transposition libre et contemporaine du mythe de la sirène trahie et vengeresse, il ne cesse d’en inventer la justesse actuelle, inscrite dans le monde et les sentiments d’aujourd’hui.

C’est un véritable tour de magie blanche qu’opère la mise en scène, grâce à l’imparable cohérence des ressources mobilisées. La plus évidente de ces ressources ce sont les interprètes, et d’abord Paula Beer qui, quatre ans après Franz de François Ozon confirme qu’elle est une actrice exceptionnelle.

Elle est comme le film tout entier, d’une beauté évidente et sûre, et qui en même temps ne cesse de se déplacer, de donner à percevoir autre chose, de plus trouble, de plus triste, de plus enfantin, de plus viril, de plus angoissé.

Tout aussi complexe sous une apparence encore plus simple (le beau gars gentil et costaud), Franz Rogowski propose une incarnation d’une grande subtilité, qui lui aussi participe de ce qui pourrait tenir de la prestidigitation, et frôle l’envoûtement.

Mais il faut encore considérer la présence, impressionnante, de ces immenses maquettes de la ville de Berlin dont l’héroïne est l’historienne inspirée, et qui sont comme le pendant ultraréaliste et précis de la présence légendaire du mythe d’Ondine, qui rôde dans les lacs et les étangs d’Allemagne et du monde. Dans l’un d’eux, elle et lui, Ondine et Christoph, plongent jusqu’au fond de l’amour qui les unit.

Ondine, jeune femme d’aujourd’hui et figure mythique, amoureuse radicale et employée municipale. | via Les Films du Losange

Puisque la principale ressource est là: dans la croyance absolue de Petzold en la possibilité de filmer et de faire partager les sentiments de ses personnages, et les émotions qu’ils peuvent inspirer. Admirable acte de foi, dans le cinéma, dans son public, anti-cynisme radical, fièrement à contre-courant.

Sorcière et amoureuse, implacable et vulnérable, Ondine existe absolument dans le monde urbain contemporain et dans l’univers féérique des contes.

Viennent les monstres, les phénomènes surnaturels, les miracles, les rebondissements dramatiques. Dès lors, ils font partie du seul monde qui soit, le nôtre, celui que les films peuvent nous aider à habiter un peu moins mal, sur la terre comme dans les profondeurs des eaux et des songes.

«Lux Æterna», caméras et sorcières

Avec le nouveau film de Gaspar Noé, c’est l’inverse. C’est-à-dire que c’est finalement très proche. Magie noire cette fois, et envers du décors. La fiction ne croit plus à ses propres sortilèges, les ressources du cinéma sont sans cesse attaquées par le travers, critiquées, moquées, dénoncées.

Peu importe quand, comme ici, ce grand mouvement de dérision à la fois sincère et désespéré s’embrase grâce à un combustible fulgurant: les actrices Charlotte Gainsbourg et Béatrice Dalle. (…)

LIRE LA SUITE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s